Association pour la création du Parc Naturel Régional de la Sainte-Baume

 
 
 
 
 
 

 


Actualité

 

Février 2017

Le projet de parc naturel régional dans sa phase finale. Lire l'article de La Provenceen version papier. ou en version internet.

Retrouvez en ligne les dernières informations sur l’avancement du projet en cliquant ICI.

 

_________________

 

Janvier 2017

Le Rapport de la Commission d’enquête publique sur le projet de PNR de la Sainte-Baume a été publié

Lire et/ou Télécharger le document en cliquant ICI.

 

_________________

 

Décembre 2016

Usines d'Enrobés de Signes. L'avis de l'enquête publique a été défavorable.....

.....mais le préfet a passé outre et autorise la construction des usines.

Accès aux documents

 

_________________

 

Novembre 2016

Lancement de l’enquête publique sur le projet de Parc naturel régional de la Sainte-Baume

Du 15 novembre au 16 décembre 2016,

Venez vous exprimer sur le projet de Parc naturel régional de la Sainte-Baume

Au terme de quatre années de travail en concertation avec les acteurs du territoire et les partenaires associatifs, socio-professionnels et institutionnels, le projet de PNR de la Sainte-Baume arrive au terme de sa préfiguration et entre dans sa dernière phase, celle de la consultation de la population, puis des collectivités, en vue de créer le Parc à l’horizon 2017.

La Charte qui est soumise à enquête publique aujourd’hui a été co-construite au cours des nombreuses réunions de travail qui ont réuni de nombreux contributeurs. Ce document est le reflet du souhait des participants de focaliser le développement du territoire autour d’enjeux spécifiques mais également le résultat de débats nourris qui ont amené à le faire évoluer tout au long de la démarche de concertation.

Toutes les informations en cliquant ICI.

 

_________________

 

Octobre 2016

Projet d’arrêté portant désignation du site Natura 2000 Saint-Baume occidentale (zone de protection spéciale)

Est désigné sous l’appellation « site Natura 2000 Sainte-Baume occidentale » (zone de protection spéciale FR 9312026). L’espace délimité sur la carte d’assemblage au 1/100 000 et la carte au 1/50 000 ci-jointes, s’étendant :

  • - dans le département des Bouches-du-Rhône sur ou partie du territoire des communes suivantes : Auriol, Cuges-les-Pins, Gémenos, Roquevaire.
  • - dans le département du Var sur une partie du territoire des communes suivantes : Plan-d'Aups-Sainte-Baume, Riboux.

Voir les cartes de la zone..

 

_________________

 

Octobre 2016

Maintenant la Ste Baume sert de lieu de test des VTT , comme s’il n’y avait pas d’autres endroits à dégrader….

Cette information est disponible sur le site de La Provence Verte…! Accès au site..

 

_________________

 

Mai 2016

L’association OPNR a organisé le dimanche 8 mai 2016 une sensibilisation de représentants d’associations sur le site de la forêt des Morières (Plateau de Siou-Blanc) visé par un projet industriel de grand éolien. La presse était également invité pour communiquer sur le sujet et nous constatons, comme trop régulièrement, un certain nombre d’imprécisions voire d’inexactitudes. Nous tenons ici à les corriger.

  • Il s’agit bien de l’association Objectif PNR qui est à l’origine de cette mobilisation et non l’association Objectif « plein air » !
  • Le conseil de développement du projet de PNR est cité à deux reprises dans l’article mais il convient de préciser que même si des représentants du CdD étaient bien présents, cette structure ne s’est pas encore prononcé officiellement sur ce dossier.
  • L’article parle d’inscription annulée dans le SRE PACA or c’est bien ce document entier qui a été annulé par décision de justice.

Pour en savoir plus sur ce dossier, nous partageons ici divers documents en lien avec ce dossier.

Revue de presse

Annulation SRE PACA. Lire le document.

Réponse de l’ONF à OPNR. Lire le document.

Documents d’objectifs site natura 2000. Lire le document.

 

_________________

 

NEWSLETTER MAI 2016

LE PLATEAU DE SIOU-BLANC MENACÉ OU LE CAUCHEMAR DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

  • Introduction
  • 1/ LE PROJET
  • 2/ LA GRANDE MYSTIFICATION
    • a/ Comment est présenté le projet dans l’article
    • b/ les trompe-l’oeil environnementaux

Pour lire l'article cliquez ici.

 

_________________

 

Octobre 2015

Une riche programmation nous attend cette année encore à l'occasion de "Faites le PNR de la Sainte-Baume", ce dimanche 4 octobre à La Celle. Venez nous retrouver sur place pour profiter des animations qui sont offertes dans de nombreux espaces .

  • Marché des producteurs - safran, spiruline, miel, confiture, sirop, coulis, prune de Brignoles transformée, vin, truffe, etc.
  • Village des sports nature - concentration cyclo touristique (ravitaillement 10 h – 13 h), atelier de maniabilité VTT, essai de vélos à assistance électrique, balade à dos d’ânes, bivouac de tourisme équestre, création de cerfs-volants et démonstration de mini-voile, tyrolienne, initiations au golf, à la course d'orientation et à la marche nordique, séances de découverte de la course nature à 10 h 30 et 11 h 30
  • Espace Métiers d'art - démonstration et initiation à la taille de la pierre et de charpente, la maçonnerie, le tour à bois, la sculpture sur bois, l’art du vitrail, de la mosaïque et de la terre
  • Espace Stands - pour retrouver toutes les structures mobilisées dans le Projet de Parc et profiter des nombreuses animations offertes
  • Espace Librairie - pour rencontrer les écrivains du territoire, dédicaces et causerie
  • Espace Conférences - pour 4 temps forts et débats autour du projet de territoire, des cercles provençaux, des papeteries et de la pierre sèche

Des balades et spectacles seront aussi proposés pour petits et grands.

  • 9 h – 11 h
    • Randonnée pédestre sur le chemin d’Engardin (Comité de randonnée pédestre du Var)
    • Balade ornithologique « Les oiseaux de la Loube » au Domaine de l’Escarelle (LPO Paca) - www.escarelle.fr
  • 10 h – 12 h
    • Balade « La flore se dévoile » (Syndicat des accompagnateurs en montagne)
    • Balade « La colline à pas de chèvres » et dégustation de fromages (Pascal Noël, chevrier)
    • Visite horticole « Une agriculture économe en eau » sur le site de Floribelle (Éric Barbier) - www.floribelle.fr
  • 14 h – 17 h
    • Atelier « Les mains dans l’eau, c’est la Bugade au lavoir ! » (Pays d’art et d’histoire de la Provence Verte)
  • 15 h – 16 h
    • Spectacle enfants « Les abeilles de Beillina » (Apibzzz)
    • Balade « À la découverte du patrimoine local » (Syndicat des accompagnateurs en montagne)
    • Balade « au cœur du conservatoire des cépages » (Maison des vins « Coteaux varois en Provence »)
  • 16 h 15 – 17 h 30
    • Spectacle tout public « La mort et le vigneron » (Compagnie Tisses Merveilles)

Des temps forts seront incontournables et nous vous y convions

  • 12 h – 12 h 30 - Remise des prix du concours photo 2015 et dédicaces d’ouvrages
  • 12 h 30 – 13 h 15 - Mots d’accueil et pot de l’amitié

Plus d'informations dans le programme détaillée de la Fête cliquez ici.

Pour vous inscrire, contactez-nous au 04 42 72 35 22 ou via notre adresse secretariat@pnr-saintebaume.fr

 

_________________________________________________

 

Septembre 2015

Suite au comité syndical du 30/09/2015, voici les dernières versions de l'avant-projet de charte et du plan de parc qui ont été validé par les élus. Ce sont donc ces versions qui, après validation par la région, vont être soumis à l'avis intermédiaire des autorités environnementales.

Pour consulter l'avant projet de charte du PNR cliquez ici.

Pour consulter le plan du parc cliquez ici.

 

Fin des travaux de rénovation de la Chapelle du Saint Pilon.

Lire l’article paru dans La Provence. cliquez ici.

 

_________________________________________________

 

Juin 2015

Une nouvelle version de l’avant projet de charte ainsi que du plan de parc sont disponibles.

Pour consulter l'avant projet de charte du PNR (document de travail non définitif et encore incomplet.) cliquez ici.

Pour consulter le plan du parc (document de travail non définitif et encore incomplet.) cliquez ici.

 

_________________________________________________

 

Mai 2015

Une nouvelle version de l’avant projet de charte ainsi que du plan de parc sont disponibles.

Pour consulter l'avant projet de charte du PNR (document de travail non définitif et encore incomplet.) cliquez ici.

Pour consulter le plan du parc (document de travail non définitif et encore incomplet.) cliquez ici.

 

_________________________________________________

 

NEWSLETTER AVRIL 2015

1/ Observations et commentaires à propos de l'avant-projet de charte.

Pour lire l'article cliquez ici.

Pour consulter l'avant projet de charte du PNR (document de travail non définitif et encore incomplet.) cliquez ici.

Pour consulter le plan du parc (document de travail non définitif et encore incomplet.) cliquez ici.

2/ Réflexion du Président : Le brouillard écologique

  • En guise de préambule : la planète ?
  • A/ Un procédé coupable : l'objectisation de la Nature
  • B/ Nucléaire contre éoliennes
  • C/ Transition Energétique : Est-ce normal que,dès que l'on entend les mots "transition énergétique", l'on tremble pour nos forêts, nos montagnes, nos espaces de liberté ?
  • D/ De la propagande à la manipulation psychique
  • E/ La poussée éolienne champignonesque provençale
  • F/ Des nouvelles du front (Le projet de PNR sur la Sainte-Baume)
  • G/ Le professeur Nimbus
  • H/ Un peu de théorie
    • a/ Le conspirationnisme ou la théorie du complot, (pour les courageux...)
    • b/ Liberté ? (pour les masos...)
    • c/ L'Etat : garant des libertés ou principe totalitaire ?

Pour lire l'article cliquez ici.

 

_________________

 

Janvier 2015

Une nouvelle version de l’avant projet de charte ainsi que du plan de parc sont disponibles.

Pour consulter l'avant projet de charte du PNR (document de travail non définitif et encore incomplet.) cliquez ici.

Pour consulter le plan du parc (document de travail non définitif et encore incomplet.) cliquez ici.

 

_________________________________________________

 

Mars 2014

 

LA TRAHISON ET LA RÉVOLTE
(Résister à la construction d’un mythe)


Cette newsletter est un peu particulière. Par ses dimensions, elle constitue un dossier conséquent, s’appropriant spécialement le sujet du problème de l’industrie des énergies renouvelables colonisant la nature


Dans l’esprit, elle affiche une opposition nette à toute entreprise laconique, tout résumé vite avalé, vite digéré, vite oublié. Trop long? Prenez le temps ou fermez le dossier. Foin de la superficialité. Non, le propos appelle la redondance, l’expression ; le sentiment de l’indignation mérite de percer au travers ces pages qui tentent d’analyser, de voir clair dans le monde que l’on cherche à nous imposer.


Trahison, par le fait qu’une attitude se présentant comme « écologique » s’est retournée contre la nature, promue par ceux en qui on avait espérer autre chose. Trahison due à la soumission ou l’adhésion indigne des politiques aux lobbies de toutes espèces qui nous phagocytent, l’oppression d’une oligarchie toute puissante.


Mais aussi révolte. Révolte qui refuse que les procédés des communicants, les visées de la science comportementale, soient toujours couronnés de succès. En effet, des hommes sont hermétiques aux manipulations, difficiles à tromper ; chez eux la fabrication du consentement ne trouve pas prise. La pensée solitaire est féconde, ne regarde pas les choses avec les yeux d’un autre, et ainsi germe dans les esprits un champ salutaire de liberté qui démontre la vacuité des stratégies de contrôle.


Néanmoins, nous devrons résister aux tentatives de marginalisation, de « groupusculisation ». Comme la corbeille de l’écran qui scintille, le tiroir du pittoresque gentil a tendance à avaler les récalcitrants, neutralisant leurs propos en les désamorçant par de subtiles attaques ad hominem.


Ces « illuminés » du conseil d’administration d’OPNR, pères et mères de famille, militaires, retraités de la fonction publique, anciens ingé-nieurs, sportifs, en somme gens comme tout le monde, tous ces « marginaux » ont adhéré à l’alerte des consciences qui suit .


Le conseil d’administration d’OPNR


SOMMAIRE


1/ Le projet de PNR de la Sainte-Baume
2/ La position de la commune du Plan d’Aups
3/ La trahison et la révolte
A/ Introduction
B/ Extrait du livre de Sylvain Tesson
C/ Les projets actuels
a/Les projets photovoltaïques en pleine nature
b/Les parcs éoliens en pleine nature
c/L’industrie d’exploitation de la biomasse
Conclusion

Pour lire l'article cliquez ici.

 

_________________

 

Février 2014

 

"PREMIERES RENCONTRES" DU CONSEIL DE DEVELOPPEMENT DU PROJET DE PNR.

Objectif PNR était présent samedi 15 février 2014 à Mazaugues pour participer aux premières rencontres des membres du conseil de développement (CdD). Hormis le fait de présenter le CdD et de permettre aux personnes interressées par le projet de PNR de se rencontrer, les membres du conseil d'orientation transitoire (COT) coordonnant le CdD ont présentés les objectifs visés, nottament en terme de participation à l'élaboration de la charte et de collaboration avec le syndicat mixte de préfiguration. Des tables rondes ont été organisées en deuxième partie de rencontres autour de différentes thématiques, objets de prochaines commissions.

 

____________

 

Décembre 2013

 

LETTRE D'INFORMATION N°3 DU SYNDICAT MIXTE DE PREFIGURATION

Vous trouverez dans cette nouvelle lettre d'information, un article sur la manifestation "Faites le PNR" édition 2013, le lancement du Conseil de Développement, la restitution finale du diagnostic, le nouveau périmètre d'étude du projet de PNR, etc.

Pour la consulter cliquez ici.

Pour consulter le diagnostic de territoire final ainsi que les travaux sur le nouveau périmètre du projet, rendez-vous sur le site du syndicat mixte de préfiguration : http://www.pnr-saintebaume.fr/

 

______________

 

Novembre 2013

 

ASSEMBLEE GENERALE d'OPNR

Le samedi 30 novembre 2013 s'est tenue, à Riboux, l'Assemblée Générale de notre association.

Le conseil d'administration a été renouvellé avec le départ de Mr Richard TOURREL et l'arrivée de MMe Illuminada AUTRET.

 

______________

 

DIAGNOSTIC PARTAGE

Objectif PNR a participé aux réunions des 1ères réstitutions du diagnostic partagé qui ont eu lieu les 5 et 7 novembre, respectivement au Beausset et à Tourves.

 

_______________

 

Octobre 2013

 

"FAITES LE PNR DE LA SAINTE-BAUME" Edition 2013

Le dimanche 20 octobre, à Auriol, a eu lieu cette manifestation organisée par le syndicat mixte de préfiguration du PNR dans le cadre de la fête nationale des Parcs Naturels Régionaux. OPNR était bien evidemment présent aux côtés d'une quarantaine d'autres associations du territoire et cette journée a acceuilli près de 800 visiteurs qui ont pu profiter d'animations, de conférences, d'expositions, de projections, de spectacles et démonstrations diverses tournant autour des savoirs faire de notre territoire.

C'est durant cette journée que le Syndicat Mixte de Préfiguration a offciellement lancé le Conseil de Développement du projet de PNR et présenté son Président, Stéphane-Eddy PRIGENT (Vice-président d'Objectif PNR). Dans les mois à venir ce Conseil de développement réunira ses membres et toutes les personnes désireuses de participer au projet de PNR afin de présenter ses objectifs de travaux.

 

________________

 

Voir le programme : ici

Pour en savoir plus : www.pnr-saintebaume.fr

 

______________

 

Septembre 2013

 

PROJET DE L'ESCARELLE SUR LA COMMUNE DE LA CELLE

Communiqué d'Objectif PNR

LE PROJET DE L’ ESCARELLE, OU LA POLITIQUE DU TERROIR-CAISSE


1/ LE PROJET
Ce projet d’aménagement à grande échelle (250 millions d’euros), complètement démesuré et déraisonnable, visant à l’amputation pure et simple d’un territoire naturel et sauvage, zone classée ZNIEFF, coeur de la montagne Loube (Brignoles, la Celle), a pour objet de créer un circuit automobile de 10 kms, deux hôtels de luxe, un golf, un terrain de polo, un funiculaire, un restaurant d’altitude, un bar à champagne, un héliport, des centres de formation, 30 villas et suites hôtelières, etc.
De cette mise en coupe réglée de la nature, il s’ensuit :
- un désastre écologique (espèces impactées selon le INPN, l’aigle royal, le faucon pèlerin, le circaète, le papillon Proserpine). Nombre de ces espèces sont en régression,
- une défiguration paysagère majeure : ces réalisations se verraient depuis les crêtes de la Loube, de la Ste-Baume, depuis des quartiers de Brignoles, Tourves, depuis l’A8, etc.,
- une vaste appropriation du versant nord de la montagne, modifiant fondamentalement le caractère naturel et sauvage des lieux (1100 ha),
- une large contribution au rétrécissement général des espaces naturels provençaux, espaces qui ne cessent d’être grignotés par l’artificialisation, année par année, alors que devrait être de mise une attitude visant à protéger ces espaces de manière à transmettre à nos enfants une Provence qui n’ait pas perdu son âme,
- une production régulière de bruits et de poussières,
- une mise en évidence d’un contraste social : au nom de l’emploi au SMIG, au nom de l’économie sacro-sainte, on prive les populations locales de la jouissance et de la tranquillité de ces vastes espaces, ceci au profit d’une classe sociale minoritaire et fortunée. Combien perdent leur âme dans cette histoire ?
- un impact sur le projet de PNR.


2/ INCOMPATIBILITE AVEC LE PROJET DE PNR
La montagne de la Loube est partie intégrante du projet de PNR. N’oublions pas que ce projet, en fin de parcours, sera proposé à Paris, que le CNPN (Conseil National de la Protection de la Nature) donnera un avis, ainsi qu’il l’a fait pour l’Avis d’opportunité.
Comment rester cohérent si le projet de l’Escarelle aboutit ? Au contraire, il serait relevé, notamment, la faiblesse des motivations politiques relatives à la protection des espaces naturels. Cette réalisation pourrait hypothéquer le projet solide et pérenne de PNR qui possède également un objectif de développement économique, développement basé sur la protection de ses espaces naturels et agricoles. Car, n’oublions pas qu’un PNR est avant tout un parc NATUREL.
On fait miroiter, comme la carotte de l’âne, les 250 emplois créés, argument éculé et qui ne trompe pas. Jusqu’où peut-on faire reculer les limites de l’éthique et de la morale avec de telles justifications ?
Si l’on considère les retombées économiques indéniables dues à une politique de protection d’espaces naturels prestigieux (Calanques, Ste-Victoire, PNR Verdon), on ne peut que constater la faiblesse de l’argument de la création d’emplois par ce projet « Agritourisme et Passions ». Celui-ci ne pèse pas bien lourd en comparaison des emplois réalisés par une valorisation des espaces naturels, valorisation dont la clef de voûte est une mise en place réglementaire de protection des paysages.


3/ OU SITUER LES RESPONSABILITES ?
Si ce projet se réalise, il faudra bien en tirer des conclusions.
On ne peut empêcher les projets fantasques d’éclore, mais il y a, d’une part, ceux qui les font, et, d’autre part, ceux qui les acceptent, qui accordent les autorisations.
Force est de constater que l’Etat a octroyé aveuglément les autorisations ayant trait à la spéculation écologique (industries biomasse, éolienne et photovoltaïque), passant outre la position de l’ADEME (Agence de l’Environnement et de Maîtrise de l’Energie) en matière de photovoltaïque au sol, sans prendre en compte les avis (fortement critiques et alarmants pour certains) de ses propres services, c’est-à-dire de la DREAL. Ainsi la Ste-Baume a déjà perdu 165 ha d’espaces naturels en réalisations qui n’auront pas d’effet, voire un effet négatif, sur la lutte contre les gaz à effet de serre. Et ce n’est pas fini.
Cette spéculation écologique côtoie désormais la spéculation immobilière et foncière, colonisant petit à petit les forêts, les zones sauvages, altérant la biodiversité, dégradant les paysages, concurrençant les carrières dans le saccage.
Où donc situer la responsabilité de la défiguration du versant sud du massif qui, dorénavant, est une réalité ?
On nous rétorque que la protection des espaces naturels n’est pas le seul sujet dont on doit se préoccuper. Quand donc ce sujet sera t-il à l’ordre du jour? Quand il n’y aura plus rien à protéger, sinon une peau de chagrin ?
En attendant qu’un vent novateur émane enfin des préfectures, donc de l’Etat, force est de constater que celui-ci n’a plus de politique de défense des espaces naturels et des paysages, et ce n’est pas, au regard de ce qui se passe sur la Ste-Baume, les quelques contre-exemples sporadiques qui pourront l’infirmer.
Le sacrifice en cours de la Ste-Baume, montagne prestigieuse livrée sans scrupules aux appétits des spéculateurs, ternit profondément l’image de l’Etat qui en détient l’ultime responsabilité.


CONCLUSION
Encore une fois nous sommes confrontés à ceux qui « n’aiment la nature que convertie en euros » *, à ceux qui se drapent de vertus en mettant en avant une attitude soi-disant citoyenne, au mercantilisme se cachant derrière une façade respectable et morale, ceci par le biais de projets accessoires tels que, « formation », tourisme « agricole», « bio », etc., véhiculant de la sorte et innocemment, le mythe d’une compatibilité avec la nature.
Mais « ce qui est vicié dans le projet, c’est la base, les mobiles économiques, le profit ultime de la réalisation, générateur d’alibis idéologiques. » **
Nous ne pouvons accepter cela, accepter l’inacceptable. Toutefois, il faut se poser la question : qui est ce « nous » ? Déléguer à l’association qui dénonce ne suffit pas ; c’est l’action, l’engagement, individuel et collectif que l’on doit viser, ceci dans un cadre pacifique.
En 1923, la contestation contre le projet de carrière ayant pour cible la célèbre calanque d’En-Vau avait mobilisé 102 associations au nom de plus de 100 000 adhérents (***). Notre époque ultra conformiste est loin de pouvoir parvenir à un tel résultat.
Mais pour autant, l’avenir n’étant jamais déterminé à l’avance, est possible une prise de conscience chez tous ceux qui aiment la nature pour ce qu’elle est, et non pour le poids pécuniaire qu’elle représente; on peut émerger de sa léthargie. Cependant, sans action, une prise de conscience est stérile.


* Voir Henry David Thoreau, Walden ou la vie dans les bois, Gallimard, (1854), p 225/226.
** Voir Roland Barthes, Mythologies, éditions du Seuil, (1957), p 119.
*** Voir Gaston Rébuffat, Calanques Sainte-Baume Sainte-Victoire, Denoël, (1980), p 142.


PASCAL RAINETTE, 29 septembre 2013
OPNR

 

Dans la presse

 

 

Communiqué du Collectif Nature Sainte-Baume : ici

 

Article VarMatin du 11 septembre 2013: ici

 

 

 

 

 

 

adre
 
 
      ©2016 Objectif PNR. Réalisation : EINSARGUEIX Bernard. Webmaster: EINSARGUEIX Bernard.